Week-end de la Toussaint à Megève – Les Fermes de Marie

La préparation

 

Pour le pont du 1er novembre nous avions décidé de partir nous reposer dans un endroit agréable, calme et surtout avec un espace spa agréable. Et tant qu’à faire, autant viser un hôtel plutôt confortable !

 

Grâce au site StayPrivé nous avons vu passer une offre intéressante pour des séjours à l’hôtel Les Fermes de Marie, à Megève. Je me souviens avoir entendu parler de cet hôtel régulièrement depuis les années 90 et j’ai toujours eu envie d’y séjourner. C’était donc l’occasion rêvée !

 

 

Evidemment, le temps de se décider, la première nuit de notre séjour n’était plus disponible via l’offre StayPrivé. Nous avons donc réservé une première nuit (plus chère) via le site de l’hôtel et les deux suivantes par StayPrivé. Par email, l’hôtel répond favorablement à notre demande de conserver la même chambre pour les deux réservations – tout va bien !

 

Billets de train en poche et voiture de location réservée (plus d’infos là dessus dans un futur article), nous voici prêts à partir !

 

La découverte des Fermes de Marie

 

Arrivés par une superbe journée d’automne, nous voici accueillis de manière très agréable et accompagnés pour une petite visite de l’hôtel et des installations. Le cadre est beau, chaleureux et surtout très authentique (ah, la petite odeur de feu de bois en entrant, quel bonheur).

 

Puis nous découvrons la chambre (attention, disponible à 16h seulement), une “chambre coin salon”, assez grande en effet et toujours assez chaleureuse et authentique. Elle est située en rez de jardin, avec accès à une petite terrasse. En entrant, un grand dressing (mais avec trop peu de cintres pour servir entièrement) se trouve sur la droite. Sur la gauche, les WC séparés (un bon point), puis la salle de bain. Puis nous trouvons le coin salon avec une banquette qui semble pouvoir servir de lit simple, un fauteuil et une table basse. En face, le lit, grand et confortable.

 

Premier constat: il fait sombre. Ouvrons les rideaux. OK ce n’est pas encore ça… Allumons la lumière… Les lumières? Toujours pas ça. Il faudra s’y résoudre, la lecture dans le coin salon de nuit, ça se fera à la lueur d’une lampe frontale ! On ne peut évidemment pas nier le côté montagne mais alors là c’est peut être un peu trop.

 

Deuxième constat, dans la salle de bain. Permettez-moi de m’y attarder un moment et de vérifier certaines choses: lorsque vous utilisez la salle de bain, vous préférez évidemment ranger votre trousse de toilette sur le sol?
Et lorsque vous avec fini de vous sécher, vous jetez votre serviette par terre n’est-ce pas? Idem pour le maillot de bain mouillé: par terre non?
Parfait, alors cette salle de bain est faite pour vous: pas de place pour poser quoi que ce soit à côté du lavabo, qui prend tout l’espace du “plan de travail” et évidemment, rien pour accrocher quoi que ce soit où que ce soit.

 

Le fameux spa…

 

Nous sortons assez rapidement de la chambre car nous sommes tout de même là pour nous détendre dans l’espace Spa. L’espace est effectivement joli, ouvert sur l’extérieur, lumineux, sobre tout en restant chaleureux.

 

La piscine de l'hôtel (photo officielle)

 

Mais voilà, nous ne sommes pas les seuls à avoir profité de l’offre StayPrivé: l’hôtel est plein et l’espace “relaxation” aussi ! En tout et pour tout 6 transats autour de la piscine intérieure, tous pris, soit par des clients, soit par des serviettes dont personne ne sait dire si leur propriétaire en a encore besoin ou s’il est parti depuis la saison dernière. Aucun employé ne viendra jamais débarrasser ces transats des serviettes usées pour les libérer.

 

Difficile de se détendre en s’asseyant par terre, d’autant qu’il ne reste même pas beaucoup de place pour circuler autour de ces quelques transats. Qui plus est, la baie vitrée coulissante est dure à fermer et reste donc à moitié entrouverte, ce qui donne évidemment une température intérieure assez revigorante lorsqu’on est en maillot de bain.

 

Un plongeon dans la piscine ne nous aidera pas à nous réchauffer car la piscine est certes chauffée, mais certainement en mode hors-gel (d’accord, là j’exagère peut être, mais elle n’était pas vraiment chaude cette eau).

 

¨Pas grave, allons faire un tour dans le jacuzzi extérieur. Ah, bon, il est plein. Tournons-nous ver le jacuzzi intérieur ! J’ai du mal lire car c’est en fait devenu une piscine pour enfants non surveillés.

 

Le sauna fera donc l’affaire. Tentons d’abord le très joli sauna extérieur… qui n’est… pas branché ! Soit, le sauna intérieur fera l’affaire.
Enfin un sauna agréable et dans lequel on peut respirer. Oui car la température y est en fait plus tiède que vraiment chaude. Il semblerait que le capteur de température ait été installé au dessus des pierres, et non à l’opposé comme il faudrait.

 

Madame décide donc d’aller réserver un massage qui s’avèrera bon, mais très cher (105€ pour une heure).

 

La nuit

 

Les lits, comme je l’ai dit sont très confortables. Et grâce à l’air pur des montagnes on y dort très bien.

 

Le réveil naturel aux alentours des 8h est également très efficace: bruits de pas à l’étage, bruits de pas dans le couloir, discussions devant la porte, aspirateur à l’étage et devant la chambre. Bref, aux Fermes de Marie on dort bien, jusqu’à 8h. Le soucis de l’authenticité aura été poussé jusqu’à recréer la construction à l’ancienne, sans isolation phonique ! Pour un hôtel 5 étoiles c’est une idée quelque peu osée !

 

Conclusion

 

Tout n’est pas mauvais aux Fermes de Marie. Comme je l’ai dit, l’endroit est très joli, chaleureux et authentique. Le concierge est de bons conseil pour des balades ou des restaurants. La salle de sport est bien équipée et propre. L’hôtel est bien placé, près du coeur de Megève.

 

Mais pour un hôtel 5 étoiles de ce prix là (800€ la nuit un week-end de février en demi-pension) les prestations ne sont pas du tout à la hauteur. On aimerait au minimum avoir des chambres insonorisées, une lumière décente dans les chambres et un espace spa nettoyé plus régulièrement.

 

Détails du séjour

 

Les Fermes de Marie
Nous avons payé 262€ la première nuit directement par le site de l’hôtel et 182€ chacune des deux nuits suivantes par StayPrivé. Séjour sans petit déjeuner en chambre coin salon.

 


 

Mise à jour du 11/03/2015

En relisant mon article je me rends compte que j’avais été un peu dur. Il semble que depuis notre passage, l’espace spa a été rénové. Peut-être à tester de nouveau !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *