La grande question du surclassement

Le surclassement… Ou comment voyager dans la classe au dessus de celle que vous avez payée. La grande question est toujours la même: comment l’obtenir !

 

 

En réalité, la meilleure et plus sûre manière de voyager dans la classe au dessus c’est… de la payer bien sûr ! Mais ceci n’est pas le sujet de cet article et vous n’aviez évidemment pas besoin qu’on vous dise ça pour le savoir !

 

De manière général, les surclassements peuvent répondre à différents besoins des compagnies aériennes. Le premier est de répondre au surbooking: les compagnies essayent généralement de vendre plus de billets que de place en pariant sur les changements de dernière minute ou les personnes ne se présentant pas. Mais si tout le monde se présente et que la classe éco est pleine, alors on offre à quelques passagers un siège dans la classe supérieure. La deuxième raison de surclasser des passagers est souvent liée à des questions de fidélisation – on surclasse les passagers fréquents ou à haute contribution pour leur donner envie de rester fidèle à la compagnie. Enfin, le surclassement payant (en miles ou en cash) peut permettre d’accroître le profit de la compagnie lorsqu’elle est sûre d’avoir des sièges vides dans les classes supérieures.

 

Il existe donc plusieurs manières d’être surclassé, que nous allons voir une par une.

1. Payer son surclassement en cash

 

Certaines compagnies proposent parfois des offres de surclassement en cash, parfois dans les jours qui précèdent le départ et parfois à l’enregistrement. Pour ma part je n’ai jamais rencontré cette option sans la demander. Nous nous étions renseigné auprès de l’équipage Emirates lors d’un vol Dubai-Paris sur la possibilité d’un surclassement au moment de l’embarquement. Une hôtesse était venue nous proposer le surclassement mais contre une somme qui à l’époque nous avait semblée trop importante. Toutefois il peut arriver que les compagnies proposent des tarifs de surclassement intéressants: n’hésitez pas à demander à l’enregistrement si cela est possible.

 

Par exemple, Etihad proposait jusqu’au 31 janvier de surclasser votre vol de la classe éco à la classe affaires pour la somme de 334€ aller simple entre l’Europe et Abu Dhabi.

 

2. Payer son surclassement avec des miles

 

A peu près tous les programmes de fidélité proposent d’acheter un surclassement en utilisant vos miles. Parfait me direz-vous !  Mais attention, bien souvent les surclassements ne sont permis qu’à partir d’une certaine catégorie de billets (généralement les catégories les plus flexibles, et donc les plus chères).

 

Peu d’informations chez Flying Blue quant au « tarif » de ces surclassements mais du fait de la nécessité d’avoir un billet plein tarif, ces primes ne sont généralement pas très intéressantes.

 

3. Profiter d’une offre spéciale

 

Il arrive parfois que les compagnies proposent des surclassements automatiques (selon disponibilité) sur certaines classes tarifaires. Par exemple, British Airways proposait récemment une offre du surclassement automatique de votre billet classe affaires vers un billet première classe sur l’aller ou le retour de votre voyage.

 

Offre surclassement Oman Air

 

Pour ces offres, vérifiez régulièrement les sites des compagnies, abonnez-vous à leur newsletter (ou suivez Voyage Premium) !

 

4. Profiter des surclassements liés au statut

 

Les compagnies américaines sont des championnes du surclassement automatique de leurs clients les plus fidèles. Sur les vols internes, si la classe de réservation supérieure n’est pas pleine, alors les passagers avec le statut le plus élevé sont automatiquement surclassés. Pour cela il faut viser le statut le plus élevé sur une compagnie américaine, mais attention, cela fonctionne sur les vols US seulement.

 

5. Profiter des bons de surclassement

 

Certaines compagnies offrent à leurs passagers atteignant le statut de fidélité le plus élevé des bons de surclassement (souvent appelés SWU – Systemwide Upgrades). Par exemple, lorsque vous atteignez le statut Senator chez Miles & More (Lufthansa, Swiss) vous obtenez deux bons de surclassement, qui vous donnent droit à un surclassement long courrier ou deux surclassements court/moyen courrier. Si vous atteignez le statut HON Circle, alors six bons de surclassement vous seront offerts.

 

 

Chez American Airlines, le statut AAdvantage Executive Platinum donne droit à 8 SWU. Le statut 1K de United vous donne quant à lui 6 SWU et Delta vous en offre 4 à ses membres Platinum et 6 à ses membres Diamond.

 

Et Air France? Vous l’aurez deviné, Air France n’en offre aucun, à quelque niveau que ce soit…

 

6. Croiser les doigts

 

C’est le surclassement que tout le monde préfère, la bonne surprise qui arrive à l’enregistrement. Ou le bip qui retentit à l’embarquement et qui précède la sortie d’une nouvelle carte d’embarquement avec un numéro de siège un peu plus digne de vos fesses pendant quelques heures. En général, ces surclassements arrivent lors de surbooking et la théorie veut que les passagers avec le niveau de fidélité le plus élevé ou bien les passagers à plus haute contribution soient les premiers surclassés.

 

Dans ce cas précis, pas vraiment de règle malheureusement et il faudra croire à votre bonne étoile.

 

7. Faire jouer les relations

 

Enfin, certaines compagnies (je ne citerai pas de nom…) ont une manière différente de voir les surclassements et le meilleur moyen de s’y faire surclasser est d’être ami avec le pilote, le copilote, les PNC ou éventuellement la grande tante du gardien d’immeuble de la personne à l’enregistrement. Si vous êtes dans ce cas, alors n’hésitez pas à faire jouer vos relations.

 

Si vous faites partie de la grande majorité des personnes qui ne sont pas dans ce cas, alors il ne vous reste plus qu’à vous marier avec un membre du personnel !

 

Conclusion

 

Pour résumer, il n’y a pas de science exacte lorsqu’il s’agit de surclassement, mais je pense vous avoir donné suffisamment de pistes pour y voir un peu plus clair. Toutefois, comme d’habitude n’hésitez pas à ajouter vos commentaires et conseils. Je ne suis en aucun cas le meilleur expert de la chose alors n’hésitez pas à partager vos tuyaux !

Eleanor

Article très intéressant.
De mes quelques surclassements, j’ai remarqué que le commandant de bord (et/ou le chef de cabine) est le seul décisionnaire une fois la porte de l’avion fermée.
Si le surclassement au sol a été refusé, il ne faut donc pas hésiter à demander une fois les portes fermées.

Eleanor.

David

1: surbooking
2: avoir un billet au tarif le plus cher (au moins plein tarif pour être éligible)
3: carte Club2000 puis Plat à vie, Platinum…
Il est clair qu’AirFrance n’est pas généreuse comparé aux autres compagnies aériennes…

Bref un système à la Française: nébuleux qui favorise les VIPs.

Fatoche

Bonjour,

J’ai réservé mes billets en classe Eco chez brussels Airlines et il y a possibilité de surclassement à la classe supérieur.
Quand j’effectue le surclassement je dois donner mon n°de carte pour qu’il la débite si le surclassement est accepté càd 72 H avant le départ. Mais par exemple j’ai payé 877€ pour tous les passagers et le surclassement en classe sup est de 720€ à débiter si il est accepté donc c’est en plus de mon billet de départ ou il me rembourse et je dois payer que le surclassement, je comprends pas trop leur truc.

Merci de m’éclaircir sur ce sujet.

Le Voyageur

Bonjour,
Je ne suis pas un expert de Brussels Airlines (je ne les ai d’ailleurs jamais pris) mais normalement les surclassements engendrent un surcoût et non pas une refacturation avec remboursement du premier tarif. Donc je pense que les 720€ sont bien en plus du tarif du billet déjà payé.
Bon vol!

SOLANGE

je possède 53153 miles et mon mari en possède 11526. nous aimerions partir en aller simple entre Nouméa et Bastia en Corse, aux alentours du 2 avril 2018…. comment devons procéder pour bénéficier d’un surclassement entre Tokyo ou Osaka et Paris en classe premium. merci de votre réponse
solange

Le Voyageur

Bonjour Solange,
Le plus simple est de vous rendre sur la page suivante. Vous pourrez calculer les miles requis pour surclasser votre vol. Sinon, n’hésitez pas à appeler Flying Blue directement.
Bon voyage !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *