Deux voyages pour le prix d’un grâce aux stopovers

Les stopovers: j’en ai déjà parlé quelques fois sur ce blog mais je ne crois pas avoir déjà mentionné l’intérêt qu’ils peuvent procurer, ni en avoir réellement expliqué le principe. C’est donc l’occasion aujourd’hui.

 

Un stopover est, selon la définition officielle de l’International Air Transport Association (IATA), une interruption volontaire de l’itinéraire, préalablement acceptée par le transporteur aérien, à un point compris entre le point de départ et le point d’arrivée. Dans le cas des constructions tarifaires, un stopover est généralement considéré comme tel lorsque l’arrêt est supérieur à 24h.

 

Pour faire simple, vous allez d’un point A à C en passant par B et vous décidez de vous y arrêter un moment en chemin, voilà tout !

 

 

Les avantages

 

Si vous cherchez à vous rendre au point C le plus rapidement alors le stopover ne sera qu’une longue escale qui ne vous intéressera pas et a priori vous chercherez même plutôt un vol direct. Mais l’avantage que procure un stopover c’est de pouvoir visiter deux lieux (B et C) en profitant d’un seul et même billet. Et l’intérêt d’avoir un seul et même billet? Eh bien celui-ci est généralement moins cher que d’acheter un aller-retour A-B et B-C. D’autant que dans le cas de deux aller-retours imbriqués, si jamais lors de votre retour C-B-A le vol C-B est en retard et vous empêche d’arriver à temps pour votre vol B-A, il ne vous restera plus qu’à sortir la CB pour racheter un billet ! Seul un billet unique vous offre une protection dans le cas d’une connexion ratée…

 

Enfin l’objet de cet article n’est pas de discuter des risques de connexion mais plutôt de vous donner l’opportunité de voyager plus pour le même prix ! Revenons-en donc à nos moutons: comment profiter d’un stopover? Tout d’abord, sachez que les stopovers sont généralement plus simples à obtenir dans le hub d’une compagnie aérienne (entendez: la base de la compagnie), comme par exemple Paris pour Air France. Si vous souhaitez par exemple aller en Asie, vous pouvez donc choisir une compagnie asiatique qui vous permettra de vous arrêter quelques jours dans son hub:

  • Singapour avec Singapore Airlines (facile)
  • Hong Kong avec Cathay Pacific
  • Bangkok avec Thai
  • Etc… Je pense que vous avez saisi le principe.

 

Comment réserver

 

Pour réserver, le plus simple est de vous rendre sur le site de la compagnie en question et de faire quelques recherches, il y a souvent des renseignements sur les stopovers. Ensuite, plutôt que de réserver un aller retour, choisissez un itinéraire multi-destinations, où vous choisirez dans un sens deux vols (un vers le stopover et l'autre vers la destination finale) et dans l'autre un vol entre la destination finale et initiale – le système vous fera transiter par le hub automatiquement.

 

Si tout ceci vous semble trop compliqué, vous pourrez téléphoner à la compagnie, ou faire appel à une agence! Sachez également que les compagnies proposent même souvent des packages pour profiter au mieux de votre stopover. Exemple chez Singapore Airlines avec cette page dédiée.

 

nick

Souvent on pourra profiter des « stopover » sur les billets primes aussi. Comme ça j’ai visité la Thaïlande et Nepal avec un seul billet. BMI Diamond Club était le seul a offrir des stopover sur les billets-primes aller simple en plus, ce qui permettait de faire deux arrêts en route (donc trois destinations) avec un aller-retour. Les autres programmes permettent qu’un seul stopover par billet AR.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *