Question du jour: les portiques de sécurité aéroportuaire

Aujourd’hui, pas de bon plan à partager ni aucune idée de vacances de rêve mais simplement une question pratique que je me posais. Si quelqu’un de plus expérimenté peut me répondre j’en serai ravi !

 

Voilà l’histoire: cette semaine je passe le portique de sécurité du terminal 2E à l’aéroport Charles de Gaulle. Je pensais avoir tout fait comme il fallait: ordinateur dans un bac, manteau dans un autre, liquides dans un sachet transparent, ceinture enlevée, poches vidées.

 

Crédits photo: Le Figaro

 

Passage du portique et tout va bien, aucune sonnerie. A ce moment là, l’agent derrière l’écran remarque un livre électronique dans ma valise, que j’avais oublié de mettre dans un bac. Je repasse donc le portique dans l’autre sens pour aller sortir le fameux livre électronique. Pas de sonnerie au portique, comme à l’aller.

 

Je sors le livre, repasse le portique et cette fois, à ma grande surprise, le portique sonne ! Obligé de repasser dans l’autre sens (re-sonnerie) pour enlever mes chaussures et repasser dans l’autre sens en chaussettes… (Toujours un moment agréable n’est-ce pas?)

 

Ma question est donc la suivante: comment est-il possible que le portique de sécurité sonne deux fois seulement sur quatre passages? Y a-t-il une sensibilité de la machine aléatoire? Les portiques sont-ils réellement fiables?

 

Bref, rien de bien important mais disons que je m’avoue seulement un peu perplexe. Si quelqu’un peut m’éclairer… 😉

 

PS: visiblement les pros aussi se posent des questions, mais à un niveau plus grave d’ailleurs ! Cet article du Figaro datant de 2009 évoquait déjà le sujet des contrôles dans les aéroports parisiens et de l’avis des pilotes sur le sujet…

legal

Les partiques sont également programmés pour sonner de manière aléatoire,même si vous ne possedez pas d’éléments métalliques sur vous. Ce système est mis en place pour s’assurer du fonctionnement normal du portique.

Le Voyageur

Effectivement c’est ce à quoi j’avias tout d’abord pensé mais ce qui m’a surpris c’est qu’au dernier passage, sans chaussures, le portique ne sonnait effectivement plus.
Mais vous avez certainement raison ce doit être la raison !

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.