La pire utilisation possible de vos miles Flying Blue !

Mise à jour du 24/02/2012: Comme le fait remarquer Flo dans les commentaires, si vous souhaitez tout de même utiliser vos miles pour des vols en Europe, alors pensez à utiliser l’option de paiement des taxes avec les miles (7500 par vol, détails dans les commentaires). Mais encore une fois, vérifiez bien le coût du billet avec et sans miles !

 

On a coutume de parler de “billets gratuits” lorsqu’on utilise les miles des compagnies aériennes. Mais en réalité il n’existe plus réellement de billets 100% gratuits à ce jour (sauf quelques exceptions dont on ne parlera pas aujourd’hui).

 

En effet, après avoir passé des heures assis dans un avion, avoir patiemment cherché des manières de grappiller quelques miles supplémentaires avec vos hôtels, vos cartes de crédit, vos voitures de location, etc. vous avez décidé de vous octroyer un petit voyage gratuit bien mérité !

 

Au départ cela semble simple: aller sur votre copte en ligne, entrer vos dates, votre parcours et avec un peu de chance, vous trouverez des places disponibles… Et là, c’est malheureusement la douche froide, car il va falloir sortir (à nouveau) la carte de crédit !

 

Prenons un exemple concret d’un petit aller-retour Paris-Milan pour le weekend du 9 au 11 mars. Un départ de CDG à 18h15 le vendredi et un retour de Milan le dimanche à 20h15.

 

Le billet prime « gratuit »

Le système vous propose alors un A/R à 31 250 miles… Bon, admettons-le, ce n’est pas donné, mais après tout on ne va pas chipoter pour quelques milliers de miles.

 

Réservation d'un billet prime Flying Blue

 

Et là, horreur ! On vous demande en plus, 113,72€ de taxes. Bien qu’Air France les définit entièrement comme “taxes” e ne sont en réalité pas entièrement des taxes car Air France ajoute aux diverses taxes d’aéroport et autres, une “taxe” appelée “surcharge carburant”, censée couvrir les hausses du coût du kérosène. Disons que la définition de taxe pourrait être discutée…

 

Avant de valider, vérifions tout de même une autre option: combien coûterait le même billet “payant”?

 

Le billet payant

 

Rebelotte, site Air France, réservation, etc… Et pendant que le système mouline vos requêtes en se disant que vous êtes vraiment quelqu’un d’abruti car pourquoi chercher à payer un billet qui est par ailleurs “gratuit”? Une fois ce questionnement passé, le gentil système informatique vous donne sa réponse:
A/R Paris-Milan, mêmes horaires, mêmes dates, même service, même classe, même avion, même PNC (qui armeront les mêmes toboggans et vérifierons la même porte opposée), mêmes pilote et copilote, etc…
Le prix?

98,72€

 

Oui d’accord, mais on doit ajouter les 113,72€ de taxes non? La réponse en image.

 

Réservation de billet payant Air France

 

Prenons le détail du tarif selon AF:

  • Tarif:        14€
  • Taxes et surcharges (oui là AF admet qu’il n’y a pas que des taxes):        84,61€
  • Frais de service:        1€

 

Détail des taxes et surcharges sur un billet payant Air France

 

Si on regarde en détail les fameuses “taxes et surcharges”, vous verrez que la fameuse surcharge kérosène (car oui on n’avait visiblement pas prévenu AF en livrant les avions qu’il fallait encore leur ajouter un peu de kérosène pour les faire bouger…) représente tout de même 40€, soit plus de 40% du prix total du billet et près de 3 fois la valeur tarifaire du billet lui-même (14€).

 

Ca vous surprend?

 

Conclusion

 

Résumons-nous. Dans un cas, un billet payant à 98,72€ et dans l’autre un billet “gratuit” à 113,72€ + 31 250 miles. Un rapide coup de calculette nous permet donc de définir (dans ce cas) la valeur d’un mile Flying Blue:
(98,72 – 113,72) / 31 250 = -0,048 centimes par mile.

 

Je pense que personne n’aura besoin de moi pour comprendre qu’il y a trois leçons principales:

  1. Toujours vérifier le prix du billet avant de décider s’il faut utiliser ses miles
  2. Les miles Flying Blue ont généralement une très faible valeur (voire nulle) sur les vols courts européens
  3. Air France a une drôle de manière d’allouer ses “taxes” !

 

Ah, j’allais oublier… le fameux billet payant pour Milan vous aurait également rapporté un minimum de 562 miles (plus deux vols qualifiants)… Allez, bon vol !

Jacques

Curieuse récrimination… N’oublions pas que 90 pour cent des passagers qui voyagent avec leurs « miles » ont accumulés ces points avec des billets d’avions payés par leur entreprise… Ce qui fait que ces passagers voyagent tout au long de l’année sans bourse déliée! Un peu de participation me parait logique. D’autant que ces billets « offerts » le sont sur des vols réservés et donc avec des places assurées.
Un peu de décence ne nuit pas.

Le Voyageur

Ramenons un peu de calme dans le débat.
Vous avez tout à fait raison: beaucoup de personnes cumulent des miles grâce à leur entreprise. Mais ici je ne discute pas de la valeur des miles Flying Blue. Je dis simplement qu’après les avoir patiemment accumulés, inutile de les dépenser pour un billet qui vous coûterait moins cher par ailleurs ! Mon calcul est-il faux?

Si vous préférez (dans mon exemple) payer un billet 113€ plus 31250 miles par rapport à moins de 100€ cash et 0 miles, libre à vous ! Mais mon propos vise simplement à orienter les gens sur la meilleure utilisation possible des miles. Est-ce là faire preuve d’indécence?

Par ailleurs, même si je ne remets pas en cause le fait de payer des taxes sur les billets prime, la question n’obtient pas la même réponse selon les compagnies: certaines ne facturent pas la surcharge carburant sur les billets prime. C’est simplement un choix commercial sur lequel nous n’avons pas d’influence en tant que passagers. Il faut simplement ne pas oublier ces taxes dans votre calcul.

A ce propos je vous recommande de ne pas limiter la lecture de mon blog à cet article mais je vous recommande également l’article suivant mais aussi celui-ci, qui vous donneront un aperçu de meilleures utilisations des miles Flying Blue. Les miles sont une forme de monnaie et donc il existe de meilleures affaires que d’autres, voilà tout !

Mouret

Tu travailles pour Air France ? Actuellement, Air france a le pire programme de fidelite qui existe. Et pour info, j’accumule mes miles par moi meme et je ne voie pas ce que les entreprises qui payent des billets a leurs salaries ont avoir avec le programme de fidelite d’Air France.
Un conseil, il faut changer de compagnie. Par exemple American Airlines ont un super programme de fidelite. Pour 40 000 Miles, tu peux faire Paris-Honolulu AR avec 150 dollars de tax. Perso, j’etais Platinum sur Air France et maintenant, c’est le jour et la nuit depuis que j’ai change d’alliance. Je n’ecris jamais de commentaires mais quand je voie une idiotie comme ce commentaire, je reponds. Il faut se renseigner avant d’ecrire des betises. Par contre, je dis bravo pour la personne qui a montre l’exemple pour Milan. De plus, j’avais fait le meme calcul sur plusieurs trajets et les personnes d’Air France que j’avais contacte etaient tous d’accord avec moi. Le nouveau programme d’air France est purement ridicule et ne ressemble en rien a un programme de fidelite.
Apres, je peux comprendre ceux qui n’ont pas le choix et qui sont obliges de voyager sur Air France a cause de leurs entreprises.

Sandy

Tout le monde ne voyage pas grâce à leur entreprise!! J’ai accumulé mes miles seule, en plus je n’ai aucun travail fixe alors si toi tu aimes payer, je t’en pris, fais le mais pense a ceux qui ont des amis a 10 000km d’eux, n’ont aucun poste fixe et galère a se payer un billet d’avion. Trop facile de se faire payer les billets d’avions par les autres!! Dans la vie on est débrouillard ou on l’est pas!!

flo

Vous avez, sauf erreur, la possibilité de « payer » les taxes aéroports avec vos primes avec Flying Blue. (uniquement sur vols courts et moyens courriers).
Dans ce cas là, effectivement, votre vol est entièrement payé par des miles.

Le Voyageur

Tout à fait Flo ! Merci pour cette mise à jour !

C’est une option assez récente me semble-t-il. Cette option est possible pour les billets en Europe (hors France) pour la somme de 7500 miles par vol. Ca peut être une très bonne utilisation pour éviter les lourdes surcharges.

Plus d’infos sur le site Flying Blue.

flo

Et pour compléter mon premier message :

SKYTEAM :
Utilisez également vos Miles-Prime pour payer les taxes et surcharges de vos billets prime pour un montant de 7 500 Miles-Prime par vol. Cette option est valable pour les billets prime AIR FRANCE, KLM sur les vols en Europe (à l´exception des vols intérieurs en France). Pour payer vos taxes et surcharges en utilisant des Miles, contactez le Service clients Flying Blue.

LUFTHANSA :
Précision
Les taxes et frais de service ne sont pas compris dans le décompte des Miles. Sur les vols européens, ceux-ci peuvent être acquittés en échange de 15 000 Miles.

MC

Article très intéressant! Pour ma part je n’ai pas eu la chance de me faire payer des billets d’avion par mon entreprise et j’ai personnellement acumulé environ 35000 miles que je pensais utiliser bientôt car ils arrivent à expiration et profiter pour prendre des vacances à l’étranger… Du coup je vais être vigilante sur le prochain achat de billets d’avion! Merci!

Le Voyageur

Je vous conseille les primes promo qui sont publiées tous les deux mois. Il y a d’excellentes opportunités de voyage à 50% du « prix » en miles. Pour 35k miles, sur la période mars-avril, vous pouvez réserver un aller retour pour Johannesbourg, La Réunion ou encore Chicago.
Voici la liste des destinations.

Toutefois, si vous voulez conserver vos miles il vous suffit d’acheter un billet Air France (un petit aller retour à Londres suffit !) pour prolonger la validité de 20 mois. Ou vous pouvez encore utiliser la carte Air France Flying Blue si vous en avez une…

Isa

Belle démonstration ! Je viens de faire la même expérience avec un Toulouse Séville. J’ai annulé le billet prime mais AF me facture une pénalité de 45 euros.J’ai fait une réclamation en pointant l’incohérence des taxes billet payant vs billet prime

Le Voyageur

Isa, quoi qu’il arrive je pense que la pénalité de 45€ vaut la peine d’être payée car le nombre de miles que vous allez récupérer vaut bien plus.
Mais vous avez raison de vous adresser à AF pour essayer de faire sauter cette pénalité dans ce cas. Généralement je trouve le service réclamations Flying Blue assez réactif et (parfois après beaucoup d’insistance) assez efficaces. Dites-nous si jamais ça marche !

MAis j’ai bien peur qu’ils utilisent un argument de ce type: les billets primes sont plus flexibles que les billets premiers prix payants, ce qui « explique » leur coût plus élevé. C’est vrai mais dans l’exemple que j’avais trouvé, je ne pense pas que la flexibilité vale une telle différence de prix.
Et surtout, comment expliquer les taxes différentes, ça je ne me l’explique toujours pas !

Isa

J’ai eu un geste commercial de Flying Blue qui ne m’a pas prélevé la pénalité de 45 euros avec une confirmation par courrier de leur part.
Tout est bien qui finit bien! j’ai récupéré mes miles, j’ai un billet moins cher que le billet prime et à l’avenir je vérifierai les tarifs commercaiux avant de faire la résa bu billet prime 🙂

Emma

Bonsoir,
Merci pour cet article, nous galérons également.
Nous recevons un mail le 15 nous annonçant que nous devons utiliser nos miles avant le 31 du même mois !
Les informations données par un conseiller AF ont été du grand n’importe quoi !
Je confirme : leur programme de fidélité est à revoir …

Funwaxx

Payer les taxes et surcharges des billets primes Europes avec un débit supplementaire de 7500 miles/vol….et bien c’est fini, ça aura duré moins d’un an…merci AF, sortez vos CB !!

Max

en effet… pas vraiment de billet « gratuit » : plus de possibilité d’utiliser les miles pour payer les taxes. D’autre part les miles périssent après 20 mois soit moins de 2 ans et donc si on ne fait qu’un voyage en avion par an, on est obligé de le faire avec AF ou alors on perd toutes ses miles chaque année (en particulier tous les membres de la famille qui n’ont pas la carte AmEx AF…) … de plus même le transfert de mailes est payant, 3€ / 250 miles, ce qui est plus que la valeur de ces miles (1 miles vaut bien moins que 0.01 €, p.ex. un voyage Paris-DOM est à 600€ ou 60000 miles (voire 2 plus pour l’Aller-Retour) PLUS TAXES !) donc aucun intérêt (pour céder 60 000 miles à qn il faut payer 720 € !)

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *